RGPD, HumanSourcing fait évoluer son logiciel et se met en conformité

Partager sur : ou Facebook

A partir du 25 mai 2018, les entreprises et organismes publics se doivent d’être en conformité avec le règlement européen général sur la protection des données, plus connu sous le nom de RGPD. En effet, dès que l’activité de la société touche à la collecte, au stockage et/ou à l’utilisation de données à caractère personnel de citoyens de l’Union européenne, le règlement s’applique. C’est la raison pour laquelle la plupart des entreprises sont concernées !

En tant que sous-traitant de données à caractère personnel pour le compte de ses utilisateurs, à savoir les recruteurs, HumanSourcing travaille depuis plusieurs mois afin d’apporter toutes les garanties suffisantes pour que les utilisateurs soient en conformité avec le RGPD, notamment par la mise en œuvre de mesures techniques et organisationnelles.

Pour Constance Barbereau, en charge du projet RGPD chez HumanSourcing « Nous travaillons sur ce règlement depuis de nombreux mois. Notre souhait est de le percevoir non pas comme une contrainte mais plutôt comme une opportunité d’optimisation des données collectées. Nous répondons tous les jours aux interrogations de nos clients, qui sont légitimes. Nous les éclairons, les rassurons. Nous avons développé des solutions technologiques à l’image de HumanSoucing, c’est-à-dire très simples d’utilisation pour répondre aux obligations. De plus, nos données sont hébergées chez un fournisseur français, donc conforme au règlement. ».

Concrètement, des aménagements ont été réalisés au sein du logiciel RH, et plus particulièrement dans le formulaire de candidature. A été développé un système de coche permettant d’obtenir le consentement éclairé et non équivoque du candidat quant à la finalité limitée d’utilisation des données ainsi que des manipulations.

Sur la conservation des données, HumanSourcing peut à tout moment sur demande des utilisateurs, c’est-à-dire les entreprises qui recrutent, propriétaires des données sur les candidats, supprimer toutes les candidatures antérieures à une date convenue.

Et enfin sur le droit d’effacement des données, HumanSourcing a développé une nouvelle action dans le logiciel permettant d’historiser, à titre de preuve, la suppression du dossier candidat à sa demande.

Laisser un commentaire

Basic HTML is allowed. Your email address will not be published.

Subscribe to this comment feed via RSS