Génération Y et Z : vers un management intergénérationnel ?

Un constat générationnel

En France, les managers sont témoins d’une véritable mutation démographique au sein des entreprises. Cette prise de conscience engendre ainsi un réel besoin d’améliorer les stratégies de management. En effet, les managers sont confrontés à l’intégration de deux générations différentes, avec leur propre histoire, leur propre héritage. D’un côté, la génération Y (personnes nées entre 1980 et 1995), ayant une rapport différent à l’autorité et à l’organisation, et de l’autre, la génération Z (après 1996), à peine arrivée sur le marché du travail.
De plus en plus « connectés », les jeunes sont un véritable enjeu stratégique pour les entreprises qui souhaitent s’adapter en développant leurs compétences digitales (web et réseaux sociaux), en réponse aux besoins et attentes du public.

Une réponse adaptée à un changement radical

Il est donc primordial pour l’entreprise de revoir ses stratégies et améliorer le management intergénérationnel. Malgré de nombreuses avancées dans ce domaine, l’intégration des deux générations reste encore une problématique au cœur de l’actualité. Selon la Direction des études et statistiques du ministère du travail et de l’emploi (DARES) en janvier 2015, « 40% des CDI des 15 à 24 ans durent moins d’un an ». Ce résultat effrayant dévoile la nécessité de trouver rapidement des solutions pour améliorer le futur de ces générations

Laisser un commentaire

Basic HTML is allowed. Your email address will not be published.

Subscribe to this comment feed via RSS